Chroniques

Did I mention I love you?

couv39013505

Did I mention I love you? (Tome 1)
Estelle Maskame
Editions PKJ
412 pages

Résumé: Eden, 16 ans, va passer l’été dans la famille recomposée de son père, à Santa Monica, en Californie. Ce dernier a refait sa vie… Ce qui veut dire trois nouveaux demi-frères pour Eden. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent…
Fascinée, elle ne peut s’empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est défendue : son demi-frère.

 

Mon avis:
Pour une raison qui m’échappe un peu, j’ai tout de suite été intriguée par ce roman. Le jour de sa sortie, je me suis donc rendue dans ma librairie pour me le procurer. Dans la semaine suivante il était lu.
J’ai beaucoup aimé cette lecture qui m’a été très sympathique. Clairement, ce n’est pas l’histoire du siècle, mais elle est plutôt agréable.

On suit l’histoire d’Eden, une jeune fille de 16 ans, dont les parents ont divorcés. Alors qu’elle n’a plus de contact avec son père, celui-ci lui propose de passer les 2 mois de vacances d’été chez lui à Santa Monica et avec sa famille recomposée. En arrivant, Eden découvre sa belle-mère et ces 3 « demi-frères ». Je mets demi-frères entre guillemets puisqu’ils n’ont aucun lien de sang en réalité avec Eden, ils sont simplement les enfants de la nouvelle épouse de son père (oui, bon c’est un peu compliqué expliquer comme ça mais en fait c’est plutôt simple!).

Les débuts sont un peu hésitants mais Eden finit par s’adapter assez rapidement à son nouvel environnement: l’entente se passe plutôt bien avec sa belle-mère et les 2 plus jeunes garçons, elle se trouve rapidement des amis. Mais le problème vient de Tyler, son demi-frère âgé de 17 ans, un vrai bad boy au caractère impossible, qui trempe dans l’alcool, les soirées et toutes sortes d’excès.
Mais entraînée par ses nouveaux amis, Eden découvre peu à peu les soirées délirantes de la jeunesse de la jeunesse dorée californienne. Et au fur et à mesure, elle se rapproche dangereusement de Tyler, qui s’avère être un personnage torturé.

Les personnages sont plutôt sympathiques, on s’attache rapidement à eux et particulièrement à Eden à qui on peut s’identifier. Les personnages secondaires sont un plus superficiels mais néanmoins agréables et qui jouent bien leur rôle. Le personnage de Tyler réussit à la fois à nous agacer par son comportement, mais aussi à nous attendrir d’une certaine façon.

La seconde moitié du roman nous offre même quelques surprises et retournements de situations auxquelles je ne m’attendais pas forcément dans un roman jeunesse. D’ailleurs, sur ce qualificatif de jeunesse, je pense que ce livre n’est pas à mettre entre les mains des plus jeunes, puisqu’il y a certains passages qui parlent relativement explicitement de sexe. Clairement, on n’est pas dans le roman érotique, mais il y a quand même quelques scènes que je ne pense pas adaptée pour les plus jeunes.

Issu d’une trilogie, Did I mention I love you en est le premier tome, et il m’a clairement donné envie de poursuivre l’aventure. On sait d’ores et déjà que le deuxième tome sortira en mai, tandis que le troisième et dernier tome paraîtra en novembre 2016.

En bref: Il s’agit d’un roman sympathique et agréable à lire. Il n’a pas de grandes prétentions littéraires, néanmoins on passe un très bon moment en découvrant Eden et ses amis. Je pense que certains aspects et certaines révélations auraient pu être davantage exploités et que le traitement de ces sujets aurait mérités moins de superficialité. J’attends donc le deuxième tome avec une certaine envie.

______________________________________________
Note : 8/10
______________________________________________

 

Publicités

1 thought on “Did I mention I love you?”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s